Vous êtes ici :

Vous êtes ici

Décès de Jean-Jacques Fournier

Adieu Monsieur le Maire
Maire de Moissy-Cramayel pendant plus de quarante ans, président de l’agglomération de Sénart de 1975 à 2014, engagé dans le développement de la ville nouvelle, Jean-Jacques Fournier, l’enfant du pays, est décédé à 85 ans, ce lundi 4 octobre, entouré de ses proches.

 

Issu d’une fratrie de 8 enfants, Jean-Jacques Fournier est né à Moissy le 14 juillet 1936. Après des études dans les travaux publics, il crée une entreprise dans ce secteur, en 1967, qu’il dirige pendant près de vingt ans, avant de la céder en 1986, pour se consacrer pleinement à ses activités d’élu.

Dès 1965, il s’engage dans la vie publique et devient maire-adjoint, élu sur une liste de rassemblement des partis de gauche et de personnalités. Maire de Moissy en 1971, il est successivement réélu jusqu’en 2014, date à laquelle il se retire définitivement de la vie publique.

Jean-Jacques Fournier a défendu les intérêts de sa ville et de ses habitants et plus largement de ceux de la ville nouvelle, en tant que président des différentes intercommunalités qui se sont succédé. A partir de 1975, il est élu président de la structure intercommunale Sénart-Villeneuve qui regroupe 4 communes dont Moissy. Il commence à y imposer sa vision d’avenir pour la ville en participant à l’élaboration de la loi dite « Rocard » qui donne, en 1983, un nouvel élan aux villes nouvelles en clarifiant le partage des compétences.

Dans la suite de son engagement, Jean-Jacques Fournier est élu président du nouveau Syndicat d’agglomération nouvelle (San) de Sénart, en 1984, fonction qu’il occupe pendant trente ans, jusqu’en 2014.

Reconnu pour sa contribution à la réforme des villes nouvelles, il reçoit, en 1991, les insignes de chevalier de la Légion d’honneur remis par Michel Rocard. En 2012, il est élevé au grade d’officier de la Légion d’honneur par Manuel Valls.

Décideur, bâtisseur, élu de terrain, Jean-Jacques Fournier a impulsé et accompagné le développement des quartiers de Moissy et la construction de la majorité des équipements encore en service aujourd’hui : écoles, centres sociaux, réhabilitation et extension des bâtiments de la mairie… Il a aussi accompagné la construction et la mise en réseau des équipements culturels ou sportifs : à Moissy, le cinéma La Rotonde,  la salle de concert les 18 Marches, le centre aquatique, le parc omnisports, le conservatoire de musique… Il s’est aussi battu pour la réalisation du centre commercial Carré Sénart, comme lieu de centralité mais également pour le Théâtre Sénart.

Passionné d’urbanisme et d’architecture, fort de ses expériences de bâtisseur, Jean-Jacques Fournier s’est aussi investi dans plusieurs structures sur la cité telles que l’Association française des villes nouvelles devenue l’Association française du développement urbain ou encore l’Association des maires des grandes villes de France.

L’ancien maire laisse derrière lui de multiples réalisations, une ville et une agglomération qui comptent dans la métropole du Grand Paris. Homme de conviction, les Moisséens se souviendront de lui comme d’un élu attentif et à l’écoute de tous.

Les obsèques publiques auront lieu le jeudi 7 octobre, à 15 h, à l’église de Moissy-Cramayel, place du Souvenir

 

Ma mairie
Mon Compte Citoyen
Agenda

Vendredi 29 octobre 2021

Journée jeux vidéos sur grand écran

Cinéma La Rotonde - place du 14-juillet-1789

Lundi 01 novembre 2021

Tendres pensées

Moissy-Cramayel

Mardi 02 novembre 2021 - Vendredi 05 novembre 2021

Stages sportifs de La Toussaint

Gymnase de Jatteau